logo
formation de l'ozone

Formation de l’ozone


Voici quelques informations sur la formation de l’ozone.

Au début de l’histoire de la Terre, l’atmosphère était dépourvu de dioxygène. Il n’y avait pas de couche d’ozone. Et il n’y avait pas de vie.

Mais très vite sont apparus les éléments précurseurs de la vie. Ils ont permis la formation des premières cellules il y a environ 4 milliards d’années. Cela s’est produit à l’abri des UV du soleil, probablement à plusieurs mètres sous l’eau.

Après un long temps d’évolution des cellules primitives, une cellule particulière s’est formée. On l’appelle LUCA, pour Last Universal Common Ancestor. C’est l’ancêtre commun à tous les êtres vivants que nous connaissons. Des cellules variées vivaient autour de LUCA, mais elles n’ont pas laissé de descendance connue.

Il fallu encore plusieurs millions d’années d’évolution pour que des êtres vivants puissent laisser leur trace sur terre. Il y a environ 3,5 miliards d’années, les cyanobactéries des stromatolithes sont apparues. Elles ont produit du dioxygène par photosynthèse. Mais elles vivaient dans l’eau et le dioxygène produit était capté par la réaction d’oxydation du fer (« rouille ») dans certaines roches (formation des fers rubanés).

Il y a 2,4 milliards d’années, le dioxygène produit par photosynthèse a commencé à s’accumuler dans l’atmosphère, tout le fer ayant été oxydé. La formation de l’ozone (O3) a dès lors pu commencer.

Une vie à l’air libre a pu se développer après 2,4 milliards d’années lorsqu’il y a eu assez de O2 produit par photosynthèse dans l’atmosphère pour former la couche d’ozone, et ainsi protéger du rayonnement UV l’ADN des êtres vivants à l’air libre. 

C’est l’un des nombreux exemples illustrant que la Vie a coconstruit la Terre. Pour en savoir plus, je vous conseille le livre Biocène de Paul Mathis, paru en 2021 aux éditions du Pommier.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *