logo

Catégorie : Champignons

  • La toxicité des champignons a des causes multiples : présence de substances toxiques comme l’amanitine, intolérance au tréhalose etc.

  • L’étude des « cellules » des champignons permet de mieux comprendre les mécanismes de communication à l’intérieur de ces organismes..

  • Le tissu fertile des vesses de loup est contenu dans le champignon. En vieillissant, la membrane qui l’entoure se rompt, libérant les spores.

  • L’amanite tue-mouche, champignon hallucinogène au chapeau rouge ponctué de blanc, forme des ectomycorhizes avec le bouleau et des conifères.

  • La coulemelle, ou lépiote élevée, est un champignon comestible à lamelles. Sa caractéristique est la présence d’un anneau coulissant.

  • La classification scientifique des champignons se base non sur leur comestibilité, mais sur des critères microscopiques et génétiques.

  • Le rosé des prés est un champignon saprophyte aux lamelles roses, au pied blanc qui ne jaunit pas, que l’on peut consommer cru ou cuit.

  • Le « champignon » est un organe reproducteur appelé sporophore. L’essentiel du champignon est son mycélium. Certains champignons sont parasites, d’autres saprophytes, les plus célèbres sont mycrorhiziens.

  • Les oomycètes, autrefois considérés comme des champignons, sont en fait des proches parents des algues brunes. Beaucoup sont saprophytes, les plus connus sont génèrent des maladies comme la saprolegniose des poissons, la fonte des semis, le mildiou de la pomme de terre et de la vigne ou encore la maladie de l’encre qui décime les…

  • Cèpes et bolets sont des champignons à pores. La plupart sont comestibles (épluchés et cuits) et forment des mycorhizes avec des arbres.